Conquête, innovation et bienveillance...

Provoquer les rencontres, accélérer les décisions, améliorer la connaissance, tels sont les enjeux opérationnels et philosophiques du réseau des Conquérants Bretons qui réunit sous la bannière noire et blanche ceux font avancer leur région, contribuent à son développement et donnent une chance à nos enfants de pouvoir s’y épanouir. 

Factuellement, le réseau ACB  est un réseau ouvert aux Breton-ne-s d’origine et de cœur au service du développement économique et social de la Bretagne et de son rayonnement, tant en France qu’à l’étranger.

Nous constituons un réseau de chefs d’entreprises, de cadres dirigeants et fonctions libérales des secteurs privé et public qui mobilisent leurs énergies, leurs savoir-faire et leurs réseaux nationaux et internationaux pour penser et soutenir l’économie bretonne de demain. C’est dans cet état d’esprit que nous accompagnons ces porteurs de projets et entreprises. Nous marchons sur les pas du CELIB qui, dans les années 60, a permis à notre région de prendre les bonnes décisions. 
 
Chaque mois les « ateliers des Conquérants Bretons » permettent de s’instruire, de partager, de se rencontrer autour d’un expert qui ouvre son savoir et son expérience aux membres du réseau. Chaque année (en novembre), Les « TROPHEES DES CONQUERANTS BRETONS » viennent révéler et récompenser nos pépites bretonnes qui font bouger les lignes autour de thèmes comme l'Entrepreneuriat au Féminin, l'Innovation Maritime, l'Habitat et Bien-être et la Génération y. Cette génération Y  que nous accueillons  avec bienveillance pour que nos jeunes bretons en étude ou en début de carrière trouvent à l’ACB une épaule solide pour constituer leur premier réseau, accélérateur de contacts. 
 
Nous sommes aussi attentifs aux enjeux environnementaux de notre région. Nous vivons dans la plus belle région du monde et notre devoir est de la défendre et de la protéger. Pour cela nous revendiquons une attitude conquérante, innovante et bienveillante. 
L’économie oui, mais seulement si elle est cohérente avec le respect de tous.

 
Gaël Patout,
Président ACB Conquérants Bretons

 
Accueil -
10 Juin 2019
 

Ces bretons ont réussi une carrière nomade en Asie

 

Save the date: 09 Juillet à l'Assemblée Nationale

 























Cher(e)s membres,
 
Dans le cadre de la commission de prospective Kavadeen (qui signifie "découvertes"), l'ACB vous convie à participer à l'atelier 

Mardi 09 Juillet 2019   

19h00 à 21h30

A l'Assemblée Nationale

Cette séance se déroulera dans un Salon à l'Assemblée nationale
101 rue de l'université 75007 Paris
Métro : Invalides ou Assemblée nationale
 
Inscription gratuite
mais obligatoire avant le 30 juin
sur ce LIEN
 
Au programme, des expatriés bretons présenteront en 10 minutes des expériences réussies d'initiatives low-tech au carrefour de l'économie circulaire, des Smart cities, et de l'environnement :
 
- Claire MAUQUIE (Taiwan),
Sustainable Life Designer chez Wutong Foundation.
Taïwan occupe le rang de 4e producteur d’électronique au monde mais se veut aussi partenaire de nouveaux projets dans l'économie verte, sur son territoire insulaire imprégné d'une double influence culturelle : chinoise et japonaise.

- Elsa RAVERDY (Pékin),
Sustainability entrepreneur et consultante dealeuse de Brewsticks. 
La Chine continentale entreprend aujourd'hui un élargissement de ses coopérations vers plusieurs secteurs prioritaires : agriculture et agro-alimentaire, énergies nouvelles, développement urbain durable, santé, numérique.

- Bastien LE COZ (Hong-Kong),
Co-fondateur de Palatino Hospitality. 
Rétrocédé par les britanniques en 1997, le "Port aux Parfums" conserve un statut spécial jusqu'en 2047. Et entend jouer un rôle dans la Route maritime de la soie du 21ième siècle et la finance "verte". Réputée pour les fintechs et l'innovation, Hong-Kong possède sa propre monnaie, sa propre fiscalité, et même un siège à l'OMC.
 
Un représentant breton de l'expédition Nomade des Mers, catamaran ambassadeur des low-technologies, qui a effectué une expédition à Taïwan, Okinawa et Kamikatzu, ville zéro déchets au Japon.
 
Grand témoin :
Stephane PEAN (Tokyo),
Président fondateur de l'Association des Bretons du Japon
abordera les actions entreprises par la diaspora économique bretonne au Japon ainsi que la préparation des des JO de 2020 à Tokyo, vitrine de l'hydrogène.

 



Savez-vous que d’ici 2030, plus de la moitié des bâtiments construits dans le monde seront érigés en Asie ? Et que d’ici 2025, un tiers de ces immeubles seront des constructions vertes ?
 
Vous souhaitez explorer de nouvelles opportunités ? La Bretagne a de nombreuses cartes à jouer avec les pays du Soleil Levant où les meilleurs audiences sur les réseaux sociaux ne sont pas les mêmes qu’en Europe. En effet, si en Occident, les conquérants du web drainent les foules; en Asie, ce sont les agriculteurs qui font du clic.
 
Dorénavant, sur des sites e-commerce comme Taobao, du géant Alibaba, des millions d'internautes sont friands de contenus, pour comprendre d’où viennent leurs produits, comment ils sont fabriqués et qui les fabrique ! Bon nombre d'agriculteurs rencontrent un succès démesuré et font fortune depuis quelques années grâce à des courtes vidéos. Des contenus faits main, qui attirent de plus en plus d'individus en quête de retour aux sources.
 
Pour plus d'informations, prendre contact auprès de : Kevin LOGNONE - contact@conquerants-bretons.bzh